Les petites lunes de Pluton agissent « comme des adolescents têtus »

Les petites lunes de Pluton agissent

Photo: Keystone

Les lunes en orbite autour de Pluton se comportent parfois comme des 'adolescents têtus', avec des mouvements chaotiques, selon des chercheurs qui ont analysé les images du télescope Hubble. D'autres mouvements sont en revanche beaucoup plus réguliers.

Au cours des dix dernières années, Hubble a permis de découvrir, quatre petites lunes - Styx, Nix, Kerberos et Hydra - en orbite autour de la planète naine Pluton et son plus grand satellite, Charon.

Pluton et Charon forment un système binaire de planètes: deux corps, similaires en taille, en orbite autour de leur barycentre commun. Les quatre petites lunes sont en orbite autour du duo Pluton - Charon.

Questions

Photos à l'appui, les chercheurs ont analysé la luminosité de ces petites planètes. 'Nix et Hydra semblent avoir une surface brillante comme Charon alors que celle de Kerberos est beaucoup plus sombre, soulevant des questions sur la façon dont le système plutonien a pu se former', note l'étude publiée mercredi dans Nature.

'On supposait que, dans un passé lointain, une météorite avait percuté Pluton et que ses lunes s'étaient formées à partir du nuage de débris (comme le système Terre-Lune)', explique à l'AFP Mark Showalter de l'Institut SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) en Californie et coauteur de l'étude.

'Nous nous attendions donc à ce que les lunes se ressemblent. Nous savons maintenant qu'il en va autrement', précise le scientifique. 'La formation du système Plutonien reste un mystère, mais nous avons fait quelques pas supplémentaires vers la vérité', résume-t-il.

'Nous sommes un peu comme des archéologues qui viennent de déterrer quelques morceaux de poteries anciennes, mais qui ne savent pas comment elles s'assemblent', explique le chercheur.

Mouvements verrouillés ou cahotiques

Leurs résultats suggèrent également que les orbites de trois des lunes - Styx, Nix et Hydra - sont verrouillés ensembles. Ce phénomène rappelle le système reliant les lunes Io, Europe et Ganymède à Jupiter. Io effectue quatre révolutions autour de Jupiter pendant que Europa en fait deux et Ganymède une seule.

L'étude précise, qu'à ces mouvements orbitaux étonnamment prévisibles et stables, s'ajoutent d'autres mouvements de rotation des lunes plus aléatoires, voire chaotiques. 'Les lunes de Pluton sont comme des adolescents têtus qui refusent de suivre les règles', plaisante Douglas Hamilton de l'Université du Maryland.

Si ces nouvelles données ne permettent pas de percer le mystère de la création de Pluton et ses lunes mais maintenant, 'toute personne qui se présente avec une explication devra tenir compte de ces observations' conclut Mark Showalter.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.