Les putschistes reconnaissent l'échec du coup d'Etat au Burundi

Le chef des putschistes burundais a été arrêté

Photo: Keystone

Le général Godefroid Niyombaré, chef de file d'un groupe d'officiers putschistes burundais, a été arrêté, annonce vendredi un porte-parole de la présidence.Dans la matinée, trois autres généraux impliqués dans la tentative de coup d'Etat avaient aussi été interpellés.

'Il a été arrêté. Il ne s'est pas rendu', a déclaré Gervais Abayeho à propos de Godefroid Niyombaré. Le sort de ce dernier, comme celui des autres des généraux putschistes, est désormais 'entre les mains du système judiciaire', a dit le porte-parole.

Parmi les officiers arrêtés figurent un général de police et deux généraux d'armée, dont l'ancien ministre de la Défense Cyrille Ndayirukiye.

Nkurunziza en route pour Bujumbura

Pierre Nkurunziza est rentré au Burundi jeudi quelques heures après une déclaration du chef d'état-major de l'armée faisant état de l'échec du coup d'Etat fomenté la veille. Son porte-parole a précisé vendredi qu'il était sur le chemin du retour vers Bujumbura en provenance de Ngozi, sa région natale.

En décidant de briguer un troisième mandat présidentiel, Pierre Nkurunziza a provoqué la colère de l'opposition, qui l'accuse de trahir la Constitution et les accords de paix d'Arusha ayant mis fin en 2005 à la guerre civile entre Hutus et Tutsis du Burundi, qui a fait 300'000 morts. Sa candidature a été validée la semaine dernière par la Cour constitutionnelle.

Le mouvement Focode (Forum pour la conscience et le développement), l'une des 300 organisations et associations qui ont appelé à descendre dans la rue pour protester contre la nouvelle candidature de Pierre Nkurunziza, a annoncé vendredi qu'il appellerait à de nouvelles manifestations et s'est dit étranger à la tentative de putsch de mercredi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.