Moscou ne prévoit pas de déployer des troupes au sol en Syrie

Moscou ne prévoit pas de déployer des troupes au sol en Syrie

Photo: Keystone

La Russie ne prévoit pas pour l'instant de déployer des troupes au sol en Syrie, a assuré dimanche le président russe Vladimir Poutine, en réponse aux inquiétudes des Etats-Unis. Moscou prévoit par contre de doper son soutien au président syrien Bachar al-Assad.

'La Russie ne participera à aucune opération terrestre en territoire syrien ni dans d'autres Etats. En tout cas, ce n'est pas prévu pour l'instant', a expliqué le président russe au cours d'une interview aux chaînes américaines CBS et PBS.

'Mais nous envisageons d'intensifier notre travail avec, à la fois le président Assad et nos partenaires dans d'autres pays', a ajouté M. Poutine, en allusion à l'Iran et à l'Irak, soutiens du régime syrien.

'Il y a plus de 2000 activistes en Syrie qui viennent de l'ancienne Union soviétique', a-t-il ajouté. 'Au lieu d'attendre qu'ils reviennent dans leur pays, nous devrions aider le président Assad à les combattre, en Syrie.'

Action américaine illégale et inefficace

Le président russe a également jugé illégal et inefficace le soutien apporté par Washington à certains rebelles qui combattent le gouvernement syrien.

Le chef du Kremlin est l'un des dirigeants les plus attendus à l'assemblée générale de l'ONU à New York où il doit défendre lundi son allié syrien et dévoiler un projet de nouvelle coalition élargie de lutte contre l'Etat islamique (EI).

Il doit aussi rencontrer officiellement lundi son homologue américain Barack Obama à New York, sur fond de montée en puissance militaire russe en Syrie et de regain d'activisme diplomatique de Moscou sur ce dossier.

La Russie a fortement renforcé son dispositif militaire en Syrie ces dernières semaines en déployant notamment des avions de chasse et des blindés, selon des responsables américains. Elle insiste pour que le régime de Damas soit associé à la lutte contre l'EI, une demande jusqu'à présent rejetée par les Etats-Unis.

Ces initiatives russes ont incité Washington à lancer une nouvelle initiative diplomatique pour tenter de mettre fin à la guerre et à renouer le dialogue avec Moscou après des mois de froid en raison du conflit ukrainien.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.