Nouvel attentat de l'EI en Arabie, quatre chiites tués

Nouvel attentat suicide de l'EI en Arabie, trois chiites tués

Photo: Keystone

Un attentat suicide meurtrier a frappé vendredi des fidèles chiites en Arabie saoudite, le deuxième en une semaine à être revendiqué par l'Etat islamique. L'attaque, qui a fait quatre morts dont l'assaillant, a pu être menée malgré les mesures de sécurité renforcées.

L'attentat, à la voiture piégée, s'est produit devant une mosquée chiite à Dammam, dans l'est du royaume à majorité sunnite, a indiqué le ministère de l'Intérieur en soulignant que les forces de sécurité avaient réussi à mettre en échec une attaque plus grave.

'Les autorités ont déjoué un crime terroriste visant les personnes participant à la prière dans la moquée Al-Anoud de Dammam', la capitale de la Province orientale où se concentre la minorité chiite, a-t-il dit dans un communiqué.

Le kamikaze qui tentait de garer de sa voiture dans le parking à proximité de la mosquée, 'a détonné sa ceinture d'explosifs quand les responsables de la sécurité se sont dirigés vers lui', a-t-il ajouté. L'explosion a tué, outre le chauffeur, trois personnes et blessé quatre autres, selon lui.

Un précédent meurtrier

Elle a été revendiquée par l'EI sur Twitter. 'Le soldat du califat Abou Jandal al-Jazrawi a réussi à atteindre sa cible malgré les importantes mesures mises en place pour protéger' la mosquée de Dammam, selon une déclaration de l'organisation jihadiste sur Twitter.

Selon un témoin le kamikaze s'est fait exploser après que des membres volontaires des forces de sécurité ont voulu l'empêcher de pénétrer dans la partie de la mosquée réservée aux femmes.

Le lieu avait été était interdit aux femmes ce vendredi, pour des questions de sécurité après une précédente attaque contre une mosquée chiite la semaine dernière.

Le 22 mai, un kamikaze de l'EI a commis un attentat lors de la prière musulmane hebdomadaire dans une mosquée chiite à Qatif, également dans la Province orientale faisant 21 morts et blessant une centaine de personnes.

C'était la première attaque revendiquée sur le sol saoudien par le groupe ultraradical sunnite, qui sévit notamment en Irak et en Syrie.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.