Nouvelle attaque au couteau à Jérusalem

Nouvelles tensions et attaques en Cisjordanie et à Jérusalem

Photo: Keystone

De nouvelles tensions et violences ont eu lieu jeudi en Cisjordanie, à Jérusalem ainsi qu'à Tel-Aviv, où un Palestinien ayant poignardé une soldate israélienne a été tué. Ailleurs, ce sont des attaques au couteau qui ont fait des blessés. L'ONU a appelé au calme.

A Tel-Aviv, le Palestinien qui a poignardé une soldate israélienne dans l'après-midi est ensuite décédé après avoir été atteint par balles par un autre soldat, a indiqué la police. L'agresseur a blessé la jeune soldate avec un tournevis, ainsi que trois autres personnes plus légèrement, a dit la police qui avait parlé dans un premier temps d'attaque au couteau. Un autre soldat l'a pourchassé et abattu. La soldate est légèrement blessée, a dit l'armée.

En Cisjordanie, un autre Palestinien a poignardé et grièvement blessé un civil israélien près de la colonie de Kiryat Arba, à l'est d'Hébron, a indiqué l'armée. L'armée recherche l'agresseur qui a pris la fuite, a-t-elle dit. Le civil israélien a été évacué vers des services d'urgence.

C'est la huitième attaque au couteau contre des juifs en six jours. Un peu plus tôt dans la journée, un juif orthodoxe se trouvait dans un état grave à Jérusalem, après avoir été poignardé dans le cou. L'assaillant, un Palestinien âgé de 19 ans, a été arrêté selon la police. L'agresseur vit au camp de réfugiés de Chouafat, à Jérusalem-Est occupée, a indiqué une porte-parole de la police.

Depuis samedi, la Vieille ville de Jérusalem et ses environs immédiats ont été le théâtre de nombreuses attaques au couteau, qui ont coûté jusqu'ici la vie à deux Israéliens.

Heurts à Ramallah

Par ailleurs, de nouveaux affrontements se sont produits près du poste de contrôle israélien de Bet El, à la sortie de Ramallah. Des centaines d'étudiants sont venus manifester pour la deuxième journée consécutive. Les soldats israéliens, s'éloignant du poste de contrôle, ont poussé comme rarement jusqu'aux premières rues de Ramallah, pour faire refluer les contestataires, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme s'est déclaré jeudi très préoccupé par l'escalade de la violence dans les territoires palestiniens occupés. Il a lancé un appel au calme et dénoncé l'usage excessif de la force.

'Les conditions de sécurité se sont détériorées de manière dramatique en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, ces derniers jours. Quatre Israéliens et cinq Palestiniens ont déjà perdu la vie et des centaines d'autres ont été blessés. Plus de victimes conduiront seulement à davantage de haine dans les deux camps', a déclaré le Haut Commissaire dans un communiqué publié à Genève.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.