Obama et Abe affichent leur entente et envoient un message à Pékin

Obama et Abe affichent leur entente et envoient un message à Pékin

Photo: Keystone

Barack Obama et Shinzo Abe ont affiché mardi la solidité de l'alliance entre leurs deux pays, mettant en avant des progrès sur la sécurité ou les échanges commerciaux. Ils ont aussi évoqué leurs inquiétudes sur les activités de Pékin en mer de Chine.

'Good afternoon, konnichiwa': le président américain a accueilli, sous un grand soleil et en deux langues, le Premier ministre japonais lors d'une conférence de presse dans les jardins de la Maison Blanche au cours de laquelle il a salué le rôle constructif de son 'ami Shinzo'.

'En sept décennies, nos pays sont devenus non seulement des alliés, mais aussi de véritables partenaires et amis', a souligné M. Obama à l'approche du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale dont le Japon était sorti défait après les bombardements atomiques américains de Hiroshima et Nagasaki.

Jugeant utile que le Japon joue un rôle plus important pour la sécurité et la paix dans la région Asie-Pacifique et à travers le monde, M. Obama a assuré que la réaffirmation de cette 'alliance inébranlable' avec Tokyo ne devait pas être perçue comme une 'provocation' vis-à-vis de la Chine.

Iles disputées

Mais il a aussi rappelé avec force que le traité de défense liant Washington et Tokyo couvrait tous les territoires, y compris les îles Senkaku. Le Japon et la Chine se disputent la souveraineté de ces îles inhabitées en mer de Chine orientale.

M. Obama a par ailleurs souligné que les Etats-Unis et le Japon partageaient des inquiétudes au sujet des activités de Pékin, en particulier en mer de Chine méridionale. Le président américain a réaffirmé son attachement à la liberté de navigation, au respect du droit international et à la résolution pacifique des différends.

La Chine a en particulier engagé des constructions sur des récifs des îles Spratleys que se disputent depuis des décennies plusieurs pays de la région.

Optimisme au sujet du libre-échange

Tokyo et Washington ont également salué les 'progrès significatifs' enregistrés dans leurs discussions bilatérales en vue d'aboutir à un vaste accord de libre-échange en Asie-Pacifique, qui représenterait 40% du PIB mondial et rassemblerait 12 pays, à l'exception notable de la Chine.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.