Premières élections ouvertes aux femmes: candidate élue à La Mecque

Des Saoudiennes

Photo: Keystone

Au moins neuf Saoudiennes ont été élues dimanche aux premières élections ouvertes aux femmes dans ce royaume ultra-conservateur où elles restent soumises à de nombreuses restrictions. Ces candidates ont été élues samedi dans le cadre d'un scrutin municipal.

'Même s'il n'y en avait eu qu'une, nous aurions été fières. Franchement, nous n'attendions aucune victoire', s'est félicité Sahar Hassan Nasief, militante féministe de la région de Jeddah (ouest).

Le scrutin était considéré comme historique car l'Arabie saoudite était le dernier pays au monde à dénier à ses citoyennes le droit de voter ou de se porter candidate à un scrutin.

La première femme dont la victoire a été annoncée a été élue au Conseil municipal de Madrakah, dans la région de La Mecque, l'un des plus importants lieux saints de l'islam. Salma bent Hizab al-Oteibi a triomphé face à sept hommes et deux femmes.

Version rigoriste de l'islam

Une candidate a été élue dans la région de Jawf (nord) et deux autres dans la région d'Ihsaa (sud-est), tandis que la capitale saoudienne Ryad a vu l'élection de trois femmes, selon l'agence officielle SPA. Par ailleurs, deux candidates ont remporté des sièges dans la province de Tabbouk (nord-ouest).

L'Arabie saoudite, monarchie absolue régie par une version rigoriste de l'islam, est l'un des plus restrictifs au monde pour les femmes: elles n'ont pas le droit de conduire et doivent obtenir l'accord d'un homme - un tuteur - pour travailler ou voyager.

Pour aller voter samedi, de nombreuses femmes n'ont eu d'autre choix que d'être emmenées en voiture par un chauffeur ou un membre masculin de leur famille. La ségrégation des sexes était aussi de mise dans les bureaux de vote.

Pas de contacts avec l'électorat masculin

Parmi les 6440 candidats figuraient plus de 900 femmes qui ont dû surmonter de nombreux obstacles pour participer à ces élections historiques. Par exemple, elles n'ont jamais pu rencontrer les électeurs de sexe masculin face-à-face.

Une bonne partie de la campagne s'est déroulée sur les réseaux sociaux, l'Arabie saoudite étant l'un des pays au monde où l'on compte le plus grand nombre d'utilisateurs par rapport à la population.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.