Reconnaissance en paternité: le roi Juan Carlos a gain de cause

Reconnaissance en paternité: le roi Juan Carlos a gain de cause

Photo: Keystone

Le Tribunal suprême espagnol a rejeté mercredi une demande de reconnaissance de paternité concernant le roi Juan Carlos. Les juges ont accepté son recours lancé en février contre la demande déposée par une Belge. La décision peut encore être contestée devant le tribunal constitutionnel.

Ingrid Sartiau assure avoir été conçue lors d'une liaison entre Juan Carlos et sa mère. Elle avait déposé cette demande de reconnaissance de paternité après que Juan Carlos avait perdu son immunité totale en abdiquant. Elle exigeait des tests ADN sur la base du feu vert octroyé en janvier par une juridiction inférieure.

LPaa haute juridiction a toutefois rejeté ensuite le recours d'Ingrid Sartiau. L'arrêt du tribunal suprême, dont les attendus n'ont pas été communiqués, ne peut lui désormais être contesté que devant le tribunal constitutionnel.

Infante aussi ciblée

Mme Sartiau prétend avoir été conçue par Juan Carlos au milieu des années 1960 avant qu'il ne devienne roi. Il a épousé la Reine Sofia en 1962.

Agé de 77 ans, le souverain avait abdiqué en juin, après 39 ans de règne, en faveur de son fils. Il conserve le titre de roi malgré l'accession au trône de Felipe VI, 47 ans.

Les dernières années de règne de Juan Carlos ont été entachées par une série de scandales, dont celui pour corruption dans lequel est impliquée sa plus jeune fille Cristina, âgée de 49 ans.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.