Revue de presse du dimanche 24 juillet 2016

Revue de presse du dimanche 24 juillet 2016

Photo: Keystone

Armes, situations de crises et fromages d'alpage figurent parmi les sujets traités par la presse dominicale. Pikachu, Carapuce et les 149 autres Pokemon s'invitent aussi dans leurs pages. Voici les titres:

SonntagsBlick: La population suisse s'arme toujours plus: le chiffre des demandes de port d'armes s'est accru de 17% en 2015 par rapport à l'année précédente pour s'établir à 30'000. Tous les cantons enregistrent une hausse sauf le Jura, comme le révèle une enquête menée par le SonntagsBlick. Le classement est mené par Obwald, suivi de Lucerne et Zoug. Le Valais est le premier canton romand à la dixième place, Vaud pointe trois rangs derrière. Genève est vingtième. Les Argoviens sont ceux qui ont déposé le plus de demandes par habitant. La tendance pourrait se poursuivre cette année ou même se renforcer. Selon la police, l'insécurité de la population face à la terreur qui secoue l'Europe, explique cette course à l'armement.

'Schweiz am Sonntag': Les centres commerciaux en Suisse devraient davantage s'entraîner à réagir à des situations de crise comme la folie meurtrière qui a eu lieu à Munich dans la nuit de vendredi à samedi. C'est ce que préconise le président de l'association des centres commerciaux, Jan Tanner. Un exercice de cas d'urgence annuel, comme c'est le cas actuellement est un minimum, indique-t-il au journal alémanique Schweiz am Sonntag. 'Il faudrait en faire deux ou trois, cette dépense en vaut la peine', explique-t-il. En cas d'urgence, la direction des centres commerciaux doit être prête. Elle doit pouvoir décider par exemple, de quelle manière elle va diriger clients et personnel en sécurité via les haut-parleurs.

Le Matin Dimanche: Attrapez-les tous, ces touristes! L'application Pokémon Go promène ses joueurs et les invite à découvrir des monuments et des lieux plus ou moins connus. Dans certaines villes nord-américaines, les offices du tourisme se servent de Pikachu et de ses amis pour proposer tout un éventail d'activités. La Suisse romande n'a pas encore sauté le pas, constate Le Matin Dimanche dans ses pages. Dans la région des Trois-Lacs néanmoins le phénomène est suivi avec énormément d'attention. Des parcours initiatiques ou des informations relatives aux lieux pointés dans le jeu sont imaginés.

SonntagsZeitung: Les régions de montagne font face à de grands défis dans les domaines de l'énergie, la construction et le tourisme. Un 'plan cadre' est donc nécessaire selon le président d'Hotelleriesuisse Andreas Züllig afin notamment de définir quelles zones sont prioritaires. Au lieu de distribuer l'argent sur le modèle de l'arrosoir, les mesures de soutien devraient répondre à un plan et c'est là qu'intervient 'la politique de renoncement', argue Andreas Züllig dans les pages de la SonntagsZeitung.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Le fromage d'alpage contient souvent trop de bactéries fécales, les Escherichia coli, révèle une enquête menée par Le Matin Dimanche. Et ce en raison notamment d'un problème d'hygiène. Les fromageries d'alpage sont plus touchées que les autres car 'les conditions de travail y sont moins commodes. C'est plus difficile de respecter un processus de fabrication irréprochable', explique Elmar Pfammater, chimiste cantonal. Les Escherichia coli sont potentiellement dangereuses pour la santé, car certaines souches se révèlent fortement pathogènes. Celles-ci ne sont toutefois que minoritaires.

Schweiz am Sonntag: La pratique d'approvisionnement du Ministère public de la Confédération (MPC) est examinée en raison d'irrégularités constatées. L'autorité de surveillance du MPC est en charge de l'affaire, rapporte l'hebdomadaire alémanique Schweiz am Sonntag. Selon les documents que le journal s'est procurés grâce à la loi fédérale sur la transparence, le MPC attribue presque tous ses mandats de conseils ou informatiques sans mise au concours. Par ailleurs, ce sont souvent les mêmes entreprises qui obtiennent les contrats, et certaines d'entre elles entretiennent également des liens étroits avec le procureur général, Michael Lauber. Le MPC a lui indiqué que toutes les attributions se faisaient sur des bases juridiques adéquates.

Le Matin Dimanche: Il faut distribuer des comprimés d'iode à tous les gens habitant à moins de 100 kilomètres d'une centrale nucléaire, soit à peu près toute la Suisse. L'interpellation émane de la présidente des Verts Regula Rytz, rapporte Le Matin Dimanche. Pour l'élue Verte 'ce n'est là qu'une solution d'urgence'. Ces pastilles permettent d'éviter un cancer de la thyroïde, l'un des premiers effets d'une radiation. Mais le meilleur moyen de se protéger est de sortir du nucléaire comme le propose l'initiative sur laquelle le peuple se prononcera en novembre, soutient la Bernoise. Greenpeace appuie la démarche.

Le Matin Dimanche: La Suisse romande goûtera de la Heineken allégée. La région sera la première en Europe continentale à tenter l'expérience, évoque Le Matin Dimanche. Le groupe néerlandais l'a choisie car 'nous y sommes bien établis et que les consommateurs y sont prêts à payer pour une bière premium', explique Urs Frei, chargé de la communication de Heineken pour le marché suisse dans les pages de l'hebdomadaire. Le breuvage allégé n'a toutefois pas convaincu les dégustateurs, note le journal.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.