Six experts de l'ONU réclament des poursuites sur Guantanamo

Six experts de l'ONU réclament des poursuites sur Guantanamo

Photo: Keystone

La fermeture de la prison de Guantanamo souhaitée par le président américain Barack Obama doit s'accompagner d'investigations, selon six experts de l'ONU. Ils ont demandé vendredi à Genève que les responsables de violations des droits de l'homme soient poursuivis.

Les autorités américaines doivent assurer des investigations 'indépendantes' sur des allégations de transfèrement extraordinaire, torture et détention secrète, disent-ils. L'appel est lancé par les rapporteurs spéciaux sur le contre-terrorisme Ben Emmerson, la torture Juan Mendez et l'indépendance de la justice Monica Pinto.

Mais aussi par les rapporteurs sur la détention arbitraire Seong-Phil Hong, les disparitions forcées Houria Es-Slami et sur la promotion de l'équité sur la scène internationale Alfred de Zayas. Tous demandent que les conclusions de ces investigations soient rendues publiques et que les responsables soient poursuivis.

Ils souhaitent aussi que la fermeture de Guantanamo soit mise en oeuvre immédiatement pour que les détenus puissent être acheminés dans des prisons aux Etats-Unis. Cette mesure 'doit être une priorité' du président américain et du Congrès.

Tous les prisonniers doivent obtenir des conditions qui respectent les standards internationaux. Personne ne doit notamment être détenu en isolement prolongé. Les prisonniers doivent être légitimement accusés et poursuivis devant des cours ordinaires et ont droit à des procès équitables.

Ils doivent dans le cas contraire être relâchés, notamment en intégrant le principe de non-refoulement, et aussi obtenir des réparations adaptées.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.