Syrie: les troupes du régime tout près de la province de Rakka

L'armée turque riposte à des tirs des forces du régime syrien

Photo: Keystone

L'armée turque a bombardé samedi des secteurs contrôlés par les forces kurdes dans le nord de la Syrie, ont rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et une source kurde. Elle a aussi frappé le régime syrien, selon l'agence officielle Anatolie.

Selon le directeur de l'ONG, Rami Abdel Rahmane, l'artillerie turque a bombardé des secteurs que les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont récemment repris à des rebelles islamistes dans la province d'Alep. Le secteur de Minnigh est notamment concerné.

Une source au sein des YPG a indiqué que les bombardements turcs avaient visé l'aéroport militaire de Minnigh. Cette installation a été reprise mercredi passé par les forces kurdes.

L'annonce de ces attaques intervient peu de temps après une déclaration du premier ministre turc Ahmet Davutoglu menaçant de lancer une action militaire en Syrie contre le Parti de l'union démocratique (PYD, dont les milices sont les YPG), considéré par Ankara comme une organisation terroriste.

'Nous pouvons si besoin prendre en Syrie les mêmes mesures qu' (...) à Qandil', a déclaré M. Davutoglu lors d'un discours télévisé prononcé à Erzincan dans l'est du pays. Il faisait référence aux bombardements opérés, en 2015, contre le Parti des travailleurs kurdes (PKK) dans cette montagne du nord de l'Irak qui est leur bastion.

Position stratégique

Soutenues par des raids de l'aviation russe, les YPG se sont emparées mercredi de la base aérienne et de la ville de Minnigh. Cette localité se situe au nord d'Alep, à une dizaine de kilomètres de la frontière turque.

L'aérodrome de Minnigh se trouve entre deux routes importantes qui mènent de la ville d'Alep à Azaz, dans le nord du pays. Le fait de le contrôler donne aux forces kurdes une base pour de nouvelles offensives contre les djihadistes plus loin en direction de l'est.

Les forces gouvernementales syriennes avaient perdu le contrôle de la base aérienne de Minnigh en août 2013, deux ans après le début du conflit en Syrie.

Sur le terrain, l'armée turque a également riposté à des tirs des forces du régime syrien sur un poste militaire dans la région de Hatay au sud de la Turquie, selon l'agence de presse Anatolie. Aucun détail n'a été fourni sur la nature des frappes turques, qui ont probablement consisté en des tirs d'artillerie provenant de chars d'assaut.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.