Syrie: une « détente » excluant Alep entrera en vigueur samedi

Un accord russo-américain prévoyant une 'détente' sur deux fronts en Syrie entrera en vigueur samedi à l'aube, ont annoncé des sources syriennes et russes. Elle exclurait la ville d'Alep, où plus de 200 personnes sont mortes en une semaine, 'les Russes ayant refusé'.

'La Russie et les Etats-Unis se sont mis d'accord sur l'introduction d'un processus de détente dans la partie nord de Lattaquié (ouest de la Syrie) et les banlieues de Damas à partir de (vendredi) minuit, a rapporté l'agence publique russe Ria Novosti.

'A partir de samedi à 01H00 à l'aube, entre en vigueur une détente qui comprend les régions de la Ghouta orientale et Damas et celles du nord de la province de Lattaquié', a annoncé pour sa part le commandement de l'armée syrienne.

Alep sous les bombes

Une source de sécurité syrienne a affirmé que les Américains ont demandé que la ville d'Alep soit incluse dans l'accord, 'mais les Russes ont refusé'.

Cette annonce intervient au moment où la trêve est au point mort dans cette métropole du nord avec de violents bombardements de part et d'autre de la deuxième ville de Syrie, divisée entre régime et insurgés depuis 2012.

Des combats opposent depuis des semaines les troupes du régime aux rebelles dans le nord-est de la province côtière de Lattaquié, un des principaux fiefs du président syrien Bachar al-Assad. En outre, l'armée et ses alliés tentent de progresser dans la Ghouta orientale, région à l'est de Damas considérée comme le réservoir de la rébellion près de la capitale.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.