Un Airbus A320 s'écrase dans le sud de la France

Germanwings: une boîte noire retrouvée

Photo: Keystone

Un Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings s'est écrasé mardi dans les Alpes françaises avec 150 personnes à bord. Les autorités excluent la présence de survivants. La catastrophe reste pour l'instant inexpliquée, mais une boît noire a été trouvée.

L'avion effectuait la liaison entre Barcelone et Düsseldorf. Il s'est écrasé peu avant 11h00 entre Digne et Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), dans la vallée de la Blanche, loin de toute habitation. A environ 2000 mètres d'altitude, la zone est en pente très abrupte et difficile d'accès.

'Cela va être extrêmement compliqué pour relever les éléments sur place. Cela prendra des jours pour dégager d'abord les victimes, puis les débris', a dit le lieutenant-colonel Jean-Paul Bloy, de la gendarmerie de Hyères (Var).

Sur place, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a indiqué: 'Il y a peu d'espoir qu'il y ait des survivants'. Le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies avait exclu auparavant la présence de tout survivant.

Le président François Hollande a confirmé qu'il y avait 150 victimes espagnoles, allemandes et turques, notamment, mais 'a priori' pas de Français. L'appareil transportait 144 passagers et six membres d'équipage, ce qui fait de cet accident la pire catastrophe aérienne sur le territoire français depuis plus de 30 ans.

Boîte noire retrouvée

Une chapelle ardente et un PC opérationnel ont été établis à Seyne-les-Alpes, village fortifié, réputé notamment comme centre de vol à voile.

Plus de 300 pompiers ont été mobilisés et autant de militaires de la gendarmerie, selon le ministre de l'Intérieur.

L'une des deux boîtes noires a été retrouvée. Elle sera analysée dans le cadre de l'enquête judiciaire sur cet accident encore inexpliqué, a annoncé le ministre.

L'avion a 'décroché'

Le patron de GermanWings, Thomas Winkelmann, a évoqué 67 Allemands à bord. Un porte-parole du gouvernement espagnol a précisé que 45 personnes à bord avaient des noms espagnols.

Selon Thomas Winkelmann, l'avion avait à 10h35 atteint l'altitude de 38'000 pieds, 'mais au bout d'une minute, il a décroché'. Le contact avec les radars français a été perdu à 10h53. L'avion se trouvait alors à une hauteur de 6000 pieds environ. Il s'est ensuite écrasé.

L'A320 de Germanwings, filiale low-cost de Lufthansa , était âgé de 24 ans, avait subi une révision en profondeur à l'été 2013 et était piloté par un aviateur qui avait plus de 10 ans d'expérience, a ajouté le patron de la compagnie.

Merkel 'très choquée'

L'Espagne va observer trois jours de deuil national. A peine arrivé à Paris, le roi Felipe VI a annulé sa visite d'Etat de trois jours.

François Hollande a appelé Angela Merkel, 'très choquée', pour lui exprimer son soutien. La chancelière se rendra mercredi sur le site de l'accident, tout comme le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy.

A Berne, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a exprimé ses condoléances aux familles des 'nombreuses victimes'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.