Un puissant cyclone frappe le Vanuatu: l'ONU craint le pire

Appel à l'aide internationale lancé par le Vanuatu après le cyclone

Photo: Keystone

Le Vanuatu a lancé samedi un appel à l'aide internationale après avoir été balayé par le cyclone Pam. Accompagné de vents soufflant jusqu'à 340 km/h, ce cyclone de catégorie 5, le niveau maximal, pourrait avoir fait des dizaines de morts dans ce pays pauvre du Pacifique sud.

'Chers collègues (...), nous avons tous fait l'expérience d'un désastre à un moment ou un autre. Aujourd'hui, nous en appelons à votre aide', a déclaré le président de l'archipel, Baldwin Lonsdale, dans un discours prononcé à l'occasion d'une conférence de l'ONU à Sendai, au Japon.

L'ONU dispose d'informations non confirmées selon lesquelles 44 personnes auraient péri dans une seule des provinces du pays. Selon la directrice exécutive de l'Unicef Nouvelle-Zélande, Vivien Maidaborn, 'cette catastrophe naturelle pourrait être une des pires dans l'histoire du Pacifique'.

Il faudra certainement plusieurs jours avant de connaître le nombre exact de victimes. Le Vanuatu est formé de 83 îles, dont un grand nombre seront difficiles à joindre.

'Terreur absolue'

Des témoins ont fait état de vagues de huit mètres et d'inondations à travers la capitale, Port Vila. Une porte-parole de l'Unicef présente sur place, Alice Clements, a parlé de 'quinze ou trente minutes de terreur absolue'. Selon elle, 'on dirait qu'une bombe a explosé au milieu de la ville. Il n'y a plus d'électricité. Il n'y a plus d'eau'.

L'étendue des destructions était impossible à évaluer précisément samedi, les communications ayant été coupées dans une grande partie du Vanuatu lorsque le cyclone a frappé de plein fouet l'archipel dans la nuit de vendredi à samedi.

Le cyclone a traversé la principale île de l'archipel, où habitent plus de 65'000 personnes, et un groupe d'îles situées plus au sud et qui comptent 33'000 habitants. La plupart des 260'000 habitants du Vanuatu vivent dans des bâtiments qui ne sont pas conçus pour résister à une telle tempête.

Aucun pillage n'a été signalé mais alors que la nuit tombait, des hommes armés de machette ont été vus dans les rues de la capitale.

Aide humanitaire

L'ONU se prépare à déployer dimanche des équipes de secours d'urgence au Vanuatu mais on ignore si ses avions pourront atterrir, l'aéroport étant fermé et le cyclone continuant de sévir. Le gouvernement australien a annoncé qu'il était prêt à porter assistance au petit pays insulaire.

Une alerte cyclonique a été décrétée en Nouvelle-Calédonie, située au sud-sud-ouest du Vanuatu. Un décès a été confirmé en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les îles Salomon ont aussi été touchées.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.