Une trentaine de morts dans la péninsule du Sinaï

Deux enfants, dont un nourrisson, ont été tués vendredi dans des affrontements entre l'armée et des djihadistes dans la péninsule égyptienne du Sinaï, selon des responsables. Ces combats font suite aux attentats perpétrés jeudi qui ont fait au moins 30 victimes.

Un bébé de six mois est mort après avoir été touché par une balle à la tête, et un enfant de six ans a péri dans la chute d'une roquette dans le nord de la péninsule, ont affirmé des responsables de santé. Deux autres personnes, dont un enfant de douze ans, ont été grièvement blessées par balle dans des affrontements similaires ailleurs dans le Sinaï.

Jeudi soir, 30 personnes - en majorité des militaires - ont été tuées dans des attaques coordonnées contre les forces de sécurité dans le nord de la péninsule selon un dernier bilan. Ces attaques ont été revendiquées par la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique (EI), Ansar Beït al-Maqdess.

Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, les groupes djihadistes ont multiplié leurs attentats contre la police et l'armée en représailles à la sanglante répression qui s'est abattue sur les pro-Morsi, dans laquelle 1400 manifestants islamistes ont été tués.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.