Washington et l'ONU appellent au cessez-le-feu au Nagorny-Karabakh

L'Azerbaïdjan annonce un cessez-le-feu

Photo: Keystone

L'Azerbaïdjan a annoncé dimanche un cessez-le-feu 'unilatéral' au Nagorny Karabakh, après les plus importants combats depuis la fin de la guerre il y a 22 ans. Il a cependant annoncé qu'il répondrait si ses forces étaient attaquées.

'L'Azerbaïdjan, montrant sa bonne volonté, a décidé unilatéralement de cesser les hostilités', a annoncé le ministère de la Défense, tout en prévenant que si les forces arméniennes ne cessaient pas 'leurs provocations', l'Azerbaïdjan 'libérerait tous les territoires occupés par les Arméniens'.

Les Etats-Unis et l'ONU ont, quelques heures, plus tôt appelé à un cessez-le-feu immédiat au Nagorny Karabakh, territoire disputé où au moins 30 soldats ont été tués dans des combats entre forces azerbaïdjanaises et arméniennes. La Russie avait lancé un appel similaire un peu plus tôt.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lui aussi réclamé un 'arrêt immédiat des combats'. Il s'est dit 'particulièrement préoccupé par l'usage d'armes lourdes et par le grand nombre de victimes, dont des civils'.

Plus tôt samedi, le président russe Vladimir Poutine avait appelé 'les deux parties à un cessez-le-feu immédiat et à faire preuve de retenue pour éviter qu'il y ait de nouvelles victimes'. Les ministres russes des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et de la Défense Sergueï Choïgou avaient également téléphoné à leurs homologues azerbaïdjanais et arménien.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a lui assuré dimanche que la Turquie soutiendrait l'Azerbaïdjan 'jusqu'au bout' dans son conflit avec l'Arménie autour de la région du Nagorny-Karabakh.

Rencontre infructueuse à Berne

Les présidents des deux pays, Ilham Aliev et Serge Sarkissian, s'étaient rencontrés en décembre dernier à Berne pour tenter de trouver une issue à ce conflit qui empoisonne leurs relations depuis des décennies. Ces pourparlers se sont toutefois terminés sans avancée concrète.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.