Frédéric Hainard a pistonné sa maîtresse

Nouveau rebondissement dans l’affaire Frédéric Hainard. Le Conseiller d’Etat neuchâtelois, sous le coup d’une enquête parlementaire, est intervenu directement en faveur de sa maîtresse lors de son engagement dans son département. Le quotidien Le Temps révèle dans ses colonnes qu’il a eu connaissance d’un échange de courriers électroniques qui ne laisse planer aucun doute. Les faits remontent au mois d’octobre 2009. Le Conseil d’Etat est au courant de ces courriels

La Commission d’enquête parlementaire doit rendre un rapport intermédiaire dans un assez bref délai. Il portera uniquement sur l’engagement controversé de la maîtresse du chef du Département de l’économie au Service de surveillance des relations au travail. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.