Neuchâtel annule un subside controversé

Le subside accordé par Bernard Soguel a été annulé par le Conseil d’Etat neuchâtelois.

En mai 2009, six jours avant de quitter le gouvernement, l'ancien chef du Département de l'économie avait accordé un complément de salaire de 2'500 francs par mois à un jeune homme, apprenti concierge.

Le Conseil d’Etat a considéré que l'arrêté signé par Bernard Soguel était juridiquement nul, selon les quotidiens neuchâtelois. Et le versement du subside a été stoppé. La question de son remboursement n’a pas encore été tranchée. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.