Un plan pour mieux gérer la chaleur

Le Plan directeur intercommunal de l'énergie définit quels sont les moyens à mettre en oeuvre dans les zones concernées Zoom sur « Le Plan directeur intercommunal de l'énergie définit quels sont les moyens à mettre en oeuvre dans les zones concernées  » (touche ESC pour fermer)
Le Plan directeur intercommunal de l'énergie définit quels sont les moyens à mettre en oeuvre dans les zones concernées

L’agglomération biennoise va augmenter drastiquement le recours aux énergies renouvelable pour produire de la chaleur. Bienne, Nidau, Port, Ipsach et Brügg ont présenté mardi leur Plan directeur intercommunal de l’énergie. L’élaboration de ce document a demandé plus de trois ans de travail. Il définit 44 mesures qui doivent permettre aux cinq communes de répondre aux directives du canton de Berne : atteindre 70% d’énergie renouvelable dans la consommation de chaleur totale des bâtiments d’ici 2035. Cette part n’est aujourd’hui que de 3%.

Pour atteindre cet objectif, il sera notamment question de constituer des réseaux de chaleur, qui pourront par exemple récupérer l’air chaud produit par des entreprises ou des industries afin de l’utiliser à des fins de chauffage. L’agglomération souhaite par ailleurs profiter du potentiel des eaux souterraines, de la géothermie et des cours d’eau. A cela s’ajoute des mesures visant à diminuer de 20% les besoins de chaleurs. La ville de Bienne peut notamment agir dans ce domaine. 80% des bâtiments construits sur son territoire ont vu le jour avant 1980 et peuvent être mieux isolés. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.