Il aurait fait régner la terreur

Un ancien toxicomane doit répondre de multiples chefs d’accusation devant la justice. Son procès a commencé lundi matin au tribunal de Moutier. La liste des délits qui lui sont reprochés est longue : brigandage, vols, séquestrations, lésions corporelles, menaces ou encore injures. Ils sont résumés en douze pages, dans l’acte d’accusation.

Le prévenu aurait notamment financé sa consommation de drogue en volant de la marchandise dans des magasins du centre-ville de Bienne. L’homme de 36 ans aurait aussi instauré un climat de peur, au cours de ses multiples internements en milieux psychiatriques. Une quinzaine d’employés de l’institution aurait parfois dû intervenir pour mettre fin aux menaces et agressions du prévenu.

L’entourage du toxicomane aurait aussi fait les frais de son comportement violent. Il est accusé d’avoir séquestré deux femmes durant plusieurs heures. L’homme aurait tenté de contraindre l’une d’elle à lui remettre de l’argent. Il aurait aussi blessé la victime, une fois en la giflant, une fois en la frappant avec un tuyau d’aspirateur. Le prévenu doit encore répondre de brigandage pour avoir agressé un homme dans la rue et lui avoir volé 450 francs.

L’homme conteste une grande partie des accusations qui pèsent contre lui. Le tribunal de Moutier devrait rendre son verdict vendredi. /kro

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.