Un foyer de vie pour soigner la mémoire à Tramelan

Mélanie Capelli et Kurt Lehmann Zoom sur « Mélanie Capelli et Kurt Lehmann » (touche ESC pour fermer)
L'intervenante responsable du foyer, Mélanie Capelli, et le directeur du home Oasis, Kurt Lehmann, dans le nouveau lieu de vie du foyer "L'échange".

Le home Oasis SA à Tramelan se développe. Un nouveau foyer de jour a ouvert ses portes lundi à quelques mètres de l’établissement. La structure, nommée « L’échange », est spécialisée dans les troubles de la mémoire comme la maladie d’Alzheimer. Elle se destine avant tout à des personnes extérieures au home qui vivent encore à domicile. Trois à cinq places sont proposées, trois jours par semaine. Sa proximité avec le home Oasis SA permettra l’échange de bons procédés entre les deux structures. Des activités pourront également être organisées en commun. Une équipe de professionnels, constituée d’une infirmière responsable, d’une animatrice et d’une assistante socio-éducative est en charge du foyer.

Les troubles cognitifs en ligne de mire

Le foyer « L’échange » propose une belle palette de projets. « L’idée est de travailler sur le long terme en développant des activités individuelles. Un ancien jardinier pourra par exemple aménager un potager, s’il y a un amateur d’art, le foyer proposera des visites au musée, etc. On va aussi confectionner certains repas ensemble ! », s’enthousiasme Mélanie Capelli, animatrice en gériatrie et intervenante principale au foyer de vie. Elle ajoute que cette structure répond à un réel besoin dans la région, « il s’agit de soulager les familles qui rencontrent des difficultés avec un parent atteint de la maladie d’Alzheimer ou de troubles de la mémoire ». L’objectif du foyer est également d’apporter du bien-être aux personnes âgées afin qu’elles puissent rester le plus longtemps possible à la maison. /aro

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.