La Neuveville intègre le Syndicat des pompiers du Littoral neuchâtelois

Les pompiers de La Neuveville font désormais partie du Syndicat intercommunal des sapeurs-pompiers du Littoral neuchâtelois. De Vaumarcus à La Neuveville, les pompiers volontaires travailleront donc sous la même bannière. Le syndicat s’est constitué mercredi soir lors d’une assemblée à La Maladière à Neuchâtel. Cette réorganisation découle de la Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels ainsi que les secours, qui prévoit que le territoire neuchâtelois soit organisé en quatre régions de défense et de secours.

Une longue collaboration

Depuis une quinzaine d’années, le village bernois fait partie du Centre de secours de l’Entre-deux-Lacs avec les villages neuchâtelois du Landeron, de Cressier, de Cornaux et de Lignières. Quatre-vingts miliciens forment actuellement cette unité. Lors de son adhésion, La Neuveville a donc transféré tout son matériel au centre situé au Landeron.

Une stabilité financière

Si le village bernois du bord du lac n’avait pas pu faire partie de ce nouveau syndicat intercommunal, les coûts liés aux sapeurs-pompiers auraient pris l’ascenseur. Trois possibilités s’offraient alors à La Neuveville. « Si nous avions dû créer une nouvelle unité à La Neuveville, les coûts auraient dépassé le million de francs. Nous aurions pu rallier Plateau de Diesse ou le nouveau syndicat des pompiers biennois. Ces deux options auraient coûté au minimum entre 500'000 et 600'000 francs à la commune » indique le maire de La Neuveville Roland Matti.

Changement dans la répartition des tâches

Pour la municipalité de La Neuveville, le gros changement concerne la répartition des tâches. Le Syndicat intercommunal des sapeurs-pompiers du Littoral neuchâtelois se chargera des incendies. Quant aux pompiers biennois, ils viendront prêter main-forte à La Neuveville en cas de problèmes – dits cantonaux – comme une fuite d’hydrocarbure. /seb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.