Près de 6300 entreprises alimentaires inspectées en 2014

Les collaborateurs du Laboratoire cantonal bernois ont inspecté près de 6300 entreprises de denrées alimentaires l’an dernier, dont des restaurants, des boulangeries et des boucheries. Lors de ces inspections inopinées, ils ont constaté certaines irrégularités, mineures dans la plupart des cas, dans près de 3400 entreprises. Les irrégularités les plus fréquentes concernent la documentation des autocontrôles, l’hygiène, l’étiquetage ou encore la température de stockage des mets précuits, trop élevée. Ces irrégularités étaient significatives ou importantes dans près de 200 établissements. La proportion d’entreprises en infraction est légèrement plus élevée qu’en 2013. C’est ce qui ressort du rapport annuel 2014 du Laboratoire cantonal a-t-il indiqué vendredi dans un communiqué.

L’an dernier, le Laboratoire cantonal a analysé près de 9700 échantillons de denrées et d’eau destinée à la consommation prélevés dans des entreprises alimentaires. Sur l’ensemble, 800 environ se sont révélés non conformes, soit par manque d’hygiène, soit parce que les produits étaient avariés, dangereux pour la santé ou incorrectement étiquetés.

L’une des principales missions du Laboratoire cantonal bernois, qui emploie 70 personnes, est de protéger les consommateurs et consommatrices contre les risques sanitaires que peuvent présenter les denrées alimentaires et les produits d’usage courant. /comm-seb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.