Crédit pour un plan d’urgence « dangers naturels »

Suite à l’expérience satisfaisante tirée de quatre projets pilotes, le Conseil-exécutif a décidé que les 130 communes bernoises exposées à des risques naturels devaient être dotées d’un plan d’urgence « dangers naturels », il l’a indiqué jeudi dans un communiqué de presse. Il a donc débloqué un crédit total de 975 000 francs pour financer ces travaux entre 2015 et 2024. Les communes les cofinanceront à même hauteur, tandis que la Confédération prendra à sa charge l’autre moitié de leur coût total, qui s’élève à 3,9 millions de francs. Les plans d’urgence « dangers naturels » constituent pour les communes un plan de conduite et d’intervention durant les premières heures et jours suivant une catastrophe naturelle, qui les aide à agir de manière proportionnée et à réagir aux événements. Ils contribuent à éviter les dommages et à limiter les conséquences d’une catastrophe naturelle. /comm-seb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.