Le grand frisson sur le Pichoux

Passerelle du Pichoux Zoom sur « Passerelle du Pichoux » (touche ESC pour fermer)
Une image de synthèse de ce que pourrait être la passerelle du Pichoux (image ldd).

Voir les Gorges du Pichoux d’en haut, ce sera peut-être bientôt possible ! Une passerelle pourrait voir le jour pour relier le plateau de Semplain et celui de Sur la Côte. L’imposant ouvrage sera long de plus de 300 mètres et haut de 175 mètres. Il s’agirait donc de l’une des plus grandes passerelles de Suisse.

L’Association Passerelle du Pichoux – qui œuvre pour la réalisation – vient de franchir un cap important, puisque la Commission de protection des sites et du paysage du canton de Berne a émis un préavis favorable. La prochaine étape consiste à trouver des fonds et à demander un permis de construire. L’ouvrage devrait coûter environ un million de francs.

Un trait d’union entre l’abbatiale de Bellelay et la Tour de Moron

L’objectif pour l’association et de développer une nouvelle offre de tourisme doux, entre l’Abbatiale de Bellelay et la Tour de Moron. Il s’agit de rendre la région plus attractive, et de promouvoir le Petit-Val. La passerelle doit aussi établir un lien entre les différents chemins pédestres, et justement remplacer celui du Pichoux, qui a été abandonné pour des raisons de sécurité. Pour les personnes souffrant du vertige, un sentier doit être aménagé sous l’ouvrage pour relier les deux points.

La passerelle des Gorges du Pichoux a l’ambition de se fondre dans le paysage en respectant la nature. Il s’agira d’un support triangulaire tenu par six câbles. Le fond sera en bois et l’ouvrage sera ancré directement dans la roche. La passerelle a été dessinée par le bureau Theiler Ingenieure SA à Thoune.

Notez qu’une séance d’information à la population aura lieu le 10 mars à 20h au Centre de Sornetan. Elle est ouverte à tous. /rch

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.