La Commission de gestion enquête sur le rôle du canton

Après le lancement d’une enquête au niveau fédéral par la Commission de la concurrence, la Commission de gestion du Grand Conseil a décidé d’approfondir l’analyse du rôle du canton dans le marché de l’extraction de matériaux et des décharges.

Un dossier complexe. Pour bien le comprendre, il faut revenir au tout début de l’année. La Commission de la concurrence avait ouvert une enquête à l’encontre de diverses entreprises de gravier et de décharges pour matériaux inertes dans le Canton de Berne. Ces entreprises auraient passé des accords sur les prix et les quantités, car elles disposeraient d’une position dominante dont elles auraient abusé.

Depuis lundi, la Commission de gestions du Grand Conseil veut examiner cette affaire de plus près. La CGes veut se concentrer sur deux aspects : le manque de lieux de décharges dans le canton et la responsabilité des autorités cantonales en la matière ainsi que la marge de manœuvre dont elles disposent. Selon une personne active dans la branche, il manque effectivement des volumes pour les déchets, surtout ici, dans le Jura bernois-Seeland.

Selon la Commission de gestion du Grand conseil, on ne sait pas si des entreprises de la région ont été impliquées dans ces affaires. Il se pourrait même qu’une ou plusieurs décharges voient le jour dans le Jura bernois-Seeland.

Pour l’heure, il est impossible de dire combien de temps durera l’enquête de la Cges, selon ses propres dires. /jeb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.