«Les enseignants à l’école enfantine sont épuisés»

Le SEJB tire la sonnette d’alarme sur les conditions de travail des enseignants à l’école enfantine. Une résolution a été adoptée par l’assemblée générale du Syndicat des Enseignants du Jura Bernois jeudi à Tramelan. Elle demande que le canton mette en place un groupe de travail pour trouver des solutions aux problèmes qui se sont accrus ces dernières années, et qui ont fortement augmenté la charge de travail.

La succession des réformes à l’école enfantine (horaire bloc, augmentation des effectifs des classes par exemple) ainsi que la hausse des élèves allophones ou à difficulté expliquent le nombre croissant d’enseignants à ne plus assumer un temps de travail à 100%, selon le SEJB. «De plus, certains parents envoient leurs enfants à l’école pour qu’on les y éduque. Nous avons rencontré plus d’une cinquantaine de maîtresses enfantine qui nous ont fait part de leur épuisement », souligne Peter Gasser, le co-président du syndicat.

Le SEJB demande une réflexion approfondie sur ce qui peut être demandé aux parents, et sur les aides aux enseignants, comme le renfort accru aux auxiliaires de classe, une solution déjà existante. Selon Peter Gasser, la Direction bernoise de l’instruction publique est consciente de ces difficultés, que les inspecteurs ont constatées eux-mêmes sur le terrain. Le coprésident du SEJB estime donc que le groupe de travail qui devrait être mis sur pied pourra apporter rapidement des réponses. /jfa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.