Éolien : plus de projets que de besoins

Le Jura bernois a trop de projets d’éoliennes par rapport aux besoins actuels. C’est le constat que l’on peut tirer en faisant le tour des parcs éoliens prévus dans la région. Actuellement, deux projets sont en phase de réalisation : le remplacement des éoliennes existantes sur la Montagne du Droit, ce qui va permettre d’augmenter la production, et le projet de sept éoliennes à Tramelan prévus pour 2016-2017. Sinon, on ne compte pas moins de six autres projets de parcs.

Tous ne verront pas le jour, car la planification des parcs éoliens privilégie les projets intercantonaux.  Deux sites sont ainsi sur le haut de la pile :

  • les Quatre Bornes à Sonvilier/L’Echelette, en partie sur sol neuchâtelois ; il fait partie du plan directeur validé par la population en mai dernier ;
  • le projet de Montoz-Pré Richard, à Court, pourrait lui avoir des synergies avec un projet à Granges, s’il était réalisé. En cas d’extension du parc soleurois, des éoliennes pourraient donc être construites sur le projet voisin de Montoz-Pré Richard.

Les autres projets d’éoliennes (Romont, Mont-Sujet, Rebévelier et à la Montagne du Droit) sont pour l’instant sur la touche, car ceux de Tramelan, des Quatre Bornes et de Montoz-Pré Richard représentent déjà une production d’électricité supérieure aux besoins calculés dans le plan directeur, soit 120 gigawatts/heure. « Les prochaines éoliennes qui seront réalisées permettront d’avoir une production élevée au regard de la stratégie énergétique. Il n’y aura donc sans doute pas beaucoup plus d’éoliennes construites », explique Arnaud Brahier, responsable de la planification des parcs éoliens à l’Association régionale Jura-Bienne.

En résumé : en cas d’éoliennes à Tramelan, Sonvilier et Court, il y a peu de chances que les autres projets se réalisent un jour. Car cela représenterait déjà 35 éoliennes dans le Jura bernois, et il n’est pas sûr que la population en accepte davantage. /jfa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.