L’APBB monte au front

L’Association du personnel de la Ville de Bienne demeure critique envers l’assainissement durable des finances communales de Bienne. Pour l’APBB, il est certain que toutes les parties doivent fournir un effort pour redresser les finances, mais pas à n’importe quel prix.

L’Association du personnel de la Ville de Bienne est catégorique. Certaines solutions peuvent être acceptées, mais sous certaines conditions : les moyens prévus par le Conseil municipal pour couvrir les mesures liées au droit du personnel doivent être garantis et utilisés à cet effet uniquement (5 millions de francs),  chaque mesure qui touche le personnel doit faire l’objet d’une réévaluation, les partenaires sociaux doivent être associés à la mise en œuvre des mesures décidées par le Conseil de Ville, une hausse d’impôts de 2 dixièmes au minimum est demandée et finalement aucune mesure du pot B ne doit être transférée dans le pot A.

Ces deux pots sont justement les mesures assainissement durable des finances communales de Bienne NHS. Pour le président de l’APBB, Urs Stauffer, le pot A est envisageable, justement avec les conditions précitées. Par contre, il considère le pot B, comme « une tondeuse qui passe sur les prestations de la ville. Et pour lui, aucun mélange de pot ne doit être acceptable.

Et noter encore que si les conditions ne sont pas respectées, le comité de l’APBB soumettra à l’assemblée générale une résolution qui vise à combattre les décisions du Conseil de Ville. /jeb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.