Comptes 2014 : «arrêter de naviguer à vue»

Silvia Steidle, la directrice biennoise des Finances. Zoom sur « Silvia Steidle, la directrice biennoise des Finances. » (touche ESC pour fermer)
Silvia Steidle, la directrice biennoise des Finances.

Sans surprise, la ville de Bienne boucle ses comptes 2014 sur un déficit. Point positif : le déficit de 8,5 millions de francs est meilleur que celui qui avait été prévu dans le budget (18 millions) et il n’y aura pas besoin de puiser dans les financements spéciaux pour compenser la perte. Mais la Directrice biennoise des finances Silvia Steidle a rappelé vendredi que la ville vivait au-dessus de ses moyens depuis cinq ans car les comptes ne sont jamais sortis du rouge depuis 2010.

Le déficit va d’ailleurs continuer à augmenter : des pertes de 18 millions de francs ont été prévues dans le budget 2015, sans compter le franc fort et la réforme de l’imposition des entreprises qui risquent de peser encore dans les comptes futurs.

 

Les impôts ne compensent pas la hausse de la population

En 2014, la ville a dû fonctionner sur un budget d’urgence puisqu’il n’a été approuvé par la population que fin mars. Ceci a permis de faire des économies de cinq millions de francs dans les charges. Au niveau des revenus, le record d’impôt de 2013 n’a pas pu être obtenu l’année dernière, d’autant plus qu’il a fallu compenser une erreur de calcul de l’administration cantonale bernoise. Et un constat s’impose : les recettes des impôts ne suffisent plus à compenser la hausse de la population. La directrice des finances Silvia Steidle souhaite aujourd'hui arrêter de naviguer à vue en adoptant des coupes au milieu de l’année. Elle plaide pour une vision durable des finances via le projet d’assainissement des finances soumis au vote du Conseil de ville les 22 et 23 avril prochains. /jfa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.