Des craintes pour le service public

Syndicom tape du poing sur la table. A l’occasion de son assemblée générale samedi à Saignelégier, la section de l’Arc jurassien a fait le point sur la situation notamment au sein de la Poste. Syndicom regroupe également les employés des télécommunications comme Swisscom, mais également les collaborateurs des imprimeries, ce qui représente environ 1’600 personnes dans la région. Samedi, ils étaient une septantaine pour parler notamment du changement de mentalité imposé par le géant jaune. A noter le changement de présidence à la tête du syndicat. Jean-Jacques Roth de Courtételle cède sa place à Corinne Morhan de la Brévine.

Selon le secrétaire régional de la section, qui était notre invité du 12h15, les employés subissent une forte pression sur la productivité à travers de nombreux contrôles. Jean-François Donzé note qu’auparavant « il y avait des patrons pour discuter maintenant ce sont des managers ». Le personnel vit également très mal la fermeture des bureaux de poste. Pour le syndicaliste, c’est clairement « le démantèlement du service public ». L’option de ne plus livrer les maisons isolées participe aussi à ce changement de paradigme. Jean-François Donzé articule le chiffre de 12'000 ménages à travers la Suisse qui sont concernés par cette mesure, alors que la Poste affirme qu’elle ne touche que 800 maisons. /nqu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.