Le caviar jurassien se fait attendre

Martin et Romain Frossard Zoom sur « Martin et Romain Frossard » (touche ESC pour fermer)
Romain Frossard et son fils Martin sont fiers de leur prise.

Un passionné qui prend son temps. Romain Frossard élève par plaisir des esturgeons en France voisine du côté de Delle. Samedi, ce père de famille a vidangé ses deux étangs pour contrôler l’état de santé et faire un recensement. Sur la trentaine de poissons, il a notamment mesuré un esturgeon de 1,35 mètre pour 14 kg.

Le citoyen de Bure a commencé cet élevage il y a 11 ans. Pourtant, il n’a pas encore pu se délecter de caviar. Une femelle produit des œufs à partir de 8 ans. Il faut alors ouvrir le poisson pour espérer récupérer environ 10% du poids de l’animal en caviar. Il est également impossible de distinguer à l’œil nu les deux sexes. Romain Frossard s’est donc rendu dernièrement dans un élevage professionnel pour apprendre à réaliser une échographie. Cet automne, il espère procéder, avec l’aide d’une vétérinaire, à ce contrôle qui permettra également de déterminer la présence d’œufs. /nqu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.