Fusion: une initiative "lacunaire"

Fusion Cornet Zoom sur « Fusion Cornet » (touche ESC pour fermer)
Les maires des communes concernées craignent que la fusion ne crée des enclaves dans le Cornet

La cohabitation s’annonce difficile dans le Cornet entre le dossier de la fusion et celui du vote communaliste. Les maires d’Eschert, Belprahon, Crémines, Grandval et Corcelles ont fait part de leur position jeudi sur l’initiative « Pour la fusion des communes du Cornet », lors d’une conférence de presse. Le texte déposé en janvier demandait l'organisation d’un scrutin en vue d’élaborer un contrat de fusion.

Recevable, mais…

Les exécutifs concernés ont pris acte de l’initiative. Ils indiquent que le texte est recevable. Il reste juste à déterminer le moyen par lequel le peuple va se prononcer, soit par les urnes, soit en assemblée communale. La décision reviendra au Préfet.

Des maires peu convaincus

L’ensemble des maires présents a néanmoins déploré les points faibles de l’initiative. Tous craignent que le scrutin sur l’élaboration d’un contrat de fusion ne soit biaisé par la question institutionnelle. Ils estiment même que la démarche des initiants vise uniquement à « court-circuiter de manière intentionnelle l’organisation possible de votes communalistes dans le Cornet ». Les délais très courts (une année pour élaborer un contrat de fusion), la charge de travail pour les administrations et les coûts des travaux pèsent également en défaveur du texte, selon les maires des communes concernées.

Les initiants gardent le cap

Du côté des initiants, leur porte-parole, Jean-Pascal Wisard, rappelle que cette prise de position ne concerne que les maires et non pas les exécutifs dans leur globalité. Il maintient que le but de l’initiative est de garantir l’unité du Cornet même s’il reconnaît que le risque de créations d’enclaves, à l’issue du processus de fusion, existe bel et bien. /nme    

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.