Quand le tourisme mène à l’humanitaire

Bastien Boillat et Samanta Maiorano au Kenya. Zoom sur « Bastien Boillat et Samanta Maiorano au Kenya. » (touche ESC pour fermer)
Bastien Boillat et Samanta Maiorano au Kenya.

Une odyssée africaine entre humanitaire et découverte pour un couple de la région. Samanta Maiorano, de Tramelan, et Bastien Boillat, de Saignelégier, parcourent depuis trois mois l’Afrique. Partis de Tanzanie, ils ont traversé le Kenya, le Malawi et sont actuellement en Zambie. D’ici avril, ils verront encore le Zimbabwe, le Botswana, la Namibie et l’Afrique du Sud. Leur but : faire des rencontres, mais surtout récolter des fonds via un parrainage du nombre de kilomètres parcourus au volant de leur voiture.

Ils souhaitent poursuivre leur projet de donner accès à l’eau potable à une population rurale du Kenya (trois pompes à eau sur les six prévues ont été installées depuis 2011). Un autre projet, pour l’instant mis entre parenthèses, sera de fournir un repas par jour aux enfants via des cultures autour des écoles. « L’eau et la nourriture sont les deux ressources essentielles à la vie », explique Bastien Boillat. « Lorsque nous nous sommes rendus pour un voyage touristique en 2008 au Kenya, la pauvreté sur place nous a vraiment choqués, et nous avions envie de faire quelque chose. »

Le couple est conscient de n’apporter qu’une goutte d’eau d’espoir dans un océan de pauvreté. « Nous arrivons tout de même à venir en aide à 20'000 personnes. Pour nous c’est déjà une victoire », s’exclame Bastien Boillat. Ce dernier invite chacun à suivre et soutenir cette odyssée africaine sur le site Internet dédié à leur association. /jfa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.