Le TOBS et le NMB passent entre les gouttes

Conseil de ville de Bienne en séance Zoom sur « Conseil de ville de Bienne en séance » (touche ESC pour fermer)
Conseil de ville de Bienne en séance

Le Conseil de ville de Bienne est resté à mi-parcours. Après une première soirée mercredi, les élus étaient à nouveau réunis jeudi soir en séance. Ils se penchaient sur le plan d’assainissement durable des finances proposé par le Conseil municipal. Pour l’heure, 37 mesures ont été traitées – soit la moitié du paquet – et 27 ont passé la rampe.

27 mesures acceptées, 3 retirées et 7 balayées

Plusieurs propositions ont été balayées par les conseillers de ville. La réduction du nettoyage des rues, la suppression des subventions à la SPA ou encore, celles à l’atelier 6/15 et au parc zoologique ont été repêchées. L’intégration de la bibliothèque dans le projet Campus qui prévoyait une économie d’1 million de francs a également été rayée de la liste. La grande majorité des élus s’y est opposée, considérant que la proposition n’était pas assez concrète.

Toutes les institutions n’ont toutefois pas été autant chanceuses. Le Parc Chasseral perd une subvention de 30'000 francs, 81'000 francs pour la fondation « Colonie des cygnes », 40'000 francs pour la ludothèque et 100'000 francs pour Pro Senectute. Le Conseil de ville a en outre décidé de fermer une partie des toilettes publiques et de réduire le personnel de chantier municipal.

Coup de théâtre

L’exécutif biennois a par ailleurs créé la surprise en cours des débats hier. Après de longues discussions concernant l’économie de 360'000 francs prévoyant la transformation de l'orchestre du TOBS en orchestre de projet, il a finalement fait le choix de retirer complètement cette mesure du paquet, annulant ainsi le vote. Le Conseil municipal s’est en effet aperçu que cette économie était trop douloureuse et que sa proposition n’était pas assez convaincante. Il n’a par ailleurs pas pu ignorer la mobilisation de la population en faveur de l’institution, puisque l’association des amis de l’orchestre Bienne-Soleure a récolté quelque 14'000 signatures. L'orchestre du TOBS est donc sauvé, mais des discussions auront encore lieu avec l’exécutif afin de faire quelques économies. Au moment de cette annonce, les réactions ont été vives, notamment du côté de la droite. Les élus ont immédiatement demandé une suspension de séance.

Une seconde mesure a été retirée par le Conseil municipal. Il s’agit de celle concernant la fermeture partielle du Nouveau Musée Bienne.

Pour l’heure, le Conseil de ville s’est donc penché sur la moitié du paquet d’assainissement. Sur les 37 mesures traitées, 27 ont été acceptées. La suite du dossier est repoussée aux prochaines séances, à savoir les 20 et 21 mai prochains.

La manifestation organisée en parallèle à la séance s’est poursuivie. Environ 250 personnes y ont pris part, contre plus de 500 mercredi soir. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.