Tramelan : «oui» à la rénovation de la halle

Le Conseil général de Tramelan a levé lundi soir l’avant-dernier obstacle du projet de rénovation de la halle de gymnastique de l’Ouest. Il a accepté à la quasi-unanimité de donner un préavis favorable au crédit de 765'000 francs, soumis au vote de la population le 14 juin. Le sujet a suscité beaucoup moins de débat que lors de la séance du Conseil général du 26 janvier. Les élus n’ont pas souhaité reléguer à plus tard l’assainissement de la halle en attendant un projet de nouvelle salle, comme le désire l’association Tram’sport, qui défend les intérêts des clubs et des utilisateurs des infrastructures sportives.

Le Conseil municipal a insisté sur le fait que l’isolation thermique du bâtiment devenait urgente pour éviter de surutiliser le chauffage. Il a expliqué qu’une commission et un expert indépendants avaient été nommés pour sonder les utilisateurs et la population quant à un projet de nouvelle halle de gymnastique. Les questions des Conseillers généraux se sont concentrées sur d’autres aspects que les besoins sportifs, démontrant que les élus ont clairement fait la distinction entre la rénovation de la halle de l’Ouest et un projet de nouvelle halle.

 

2,3 millions pour la rue Virgile-Rossel

Le Conseil général a également donné à l’unanimité un préavis favorable au crédit de 2,3 millions de francs pour la réfection de la rue Virgile-Rossel, que la population devra avaliser le 14 juin. Les travaux permettront de remplacer la vétuste conduite d’eau en fonte tout en profitant pour assainir la route, notamment son coffrage. Préavis positif aussi à la modification du Plan d’aménagement local : si la révision était acceptée par la population le 14 juin, ce serait la dernière fois qu’elle serait appelée à se prononcer sur une telle modification (sauf référendum) car la révision prévoit de déléguer les modifications du PAL au Conseil général.

 

Soutien au téléski

Une commission non permanente va être mise en place pour sauver la société du téléski de Tramelan. Le Conseil général a accepté un postulat du Parti socialiste en ce sens. La commission, qui devra étudier toutes les possibilités pour que l’infrastructure puisse continuer de fonctionner, devrait être créée avant l’été, promet le Conseil municipal. À noter que suite à l’acceptation de ce postulat, La Gauche a retiré une motion qui allait dans le même sens. /jfa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.