Accueil des requérants d'asile : oui à un nouveau mode de financement

Une majorité de la Commission de la sécurité du Grand Conseil bernois défend la proposition du Conseil-exécutif en matière de politique d’asile. Le Gouvernement  souhaite que les centres d’hébergement d’urgence souterrains pour requérants d’asile soient désormais financés par structure et non plus par personne. La commission considère que cela permettra au canton de disposer rapidement de places d’hébergement en cas de besoin accru. Cela permettra également de garantir aux exploitants la couverture des frais de gestion des centres. Le crédit d’engagement proposé se monte à  1.1 million de francs par an sur la période allant de 2015-2017. /ami

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.