L’Envol lutte depuis 20 ans contre l’alcoolisme

L'Envol propose notamment un café ouvert aux contacts avec l'extérieur Zoom sur « L'Envol propose notamment un café ouvert aux contacts avec l'extérieur » (touche ESC pour fermer)
L'Envol propose notamment un café ouvert aux contacts avec l'extérieur

L’Envol va fêter son 20e anniversaire le mois prochain à Tramelan. L’institution qui vient en aide aux personnes souffrant d’alcoolisme a ouvert ses portes en juin 1995. Plusieurs manifestations seront organisées dès dimanche pour marquer l’événement. Une journée officielle est notamment prévue le 6 juin, en présence du Conseiller d’Etat Philippe Perrenoud. La population pourra également visiter l’ancien Hôtel de la Croix-Bleue pour découvrir comment sont pris en charge les pensionnaires.

L’Envol offre aujourd’hui 7,3 postes de travail et propose 11 chambres individuelles. Elles peuvent accueillir des résidents pour une durée maximale de deux ans. Des appartements protégés sont également à disposition pour accompagner les personnes en fin de séjour dans leur retour à la vie normale.

20 ans et des évolutions

En 20 ans, environ 400 personnes ont été prises en charge par l’Envol à Tramelan. Si les responsables de l’institution ne chiffrent pas leur taux de réussite, ils constatent que la problématique a évolué depuis 1995. Il est de plus en plus fréquent que les personnes soignées souffrent d’addictions multiples et ne consomment plus uniquement de l’alcool. Il n’est toutefois pas possible de généraliser.

D’autres dépendances ont par ailleurs émergé pendant cette période, notamment les cyberaddictions. Ces dernières se caractérisent par une dépendance psychologique liée à une utilisation excessive d’Internet. L’Envol traite également les personnes qui souffrent de ce type de troubles et entend s’ouvrir encore à d’autres types d’addiction à l’avenir. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.