La révision de l’aide sociale bernoise en consultation

Le gouvernement bernois a mis mardi en consultation son projet de révision de la loi sur l’aide sociale. Elle fait suite à une motion acceptée en 2013 par le Grand conseil, qui demandait de faire des économies d'environ 22 millions de francs par an. Le Conseil-exécutif propose notamment de réduire le forfait pour l’entretien des jeunes adultes, de supprimer l’adaptation automatique du montant de l’aide sociale à l’inflation ou de fixer un versement minimum d’allocations. Les personnes étrangères en recherche d’emploi, ainsi que les membres de leur famille, ne pourront par ailleurs plus bénéficier de l’aide sociale.

Le Conseil-exécutif précise que deux mesures ont déjà été mises en œuvre : l’allocation d’intégration a été réduite au minimum et les montants n’ont pas été adaptés à l’inflation. Avec cette révision, le gouvernement explique vouloir garantir une existence digne aux personnes qui ont besoin d’aide, non seulement au niveau de l’alimentation, des soins ou du logement, mais en permettant aussi aux bénéficiaires d’avoir une vie sociale et culturelle.

La loi est en consultation jusqu’à début août, pour une entrée en vigueur le 1er janvier 2017. Une seconde révision devra être effectuée par la suite pour adapter la législation à la politique en faveur des handicapés. /jfa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.