Incendie à la décharge de Bonfol

Plus de peur que de danger jeudi à Bonfol. Un début d’incendie s’est déclaré à la décharge industrielle du village ajoulot (DIB). Un stock de sciure s’est enflammé, déclenchant l’alarme automatique à 12h10. La fumée a pris dans un local qui ne contenait ni déchets industriels, ni produits chimiques. Toutefois, le local se trouvait dans la halle de préparation, donc en « zone noire ». L’incendie a été rapidement maîtrisé. Ses causes restent à déterminer. Une enquête a été ouverte.

Le SIS Vendline, puis le Centre de renfort de Porrentruy  ainsi que la cellule GIAC contre les risques chimiques du Centre de renfort de Delémont ont été mobilisés, soit une cinquantaine de pompiers au total. La cellule jurassienne d’organisation catastrophe (ORCA) a été partiellement déployée pour coordonner les interventions.

Pas de risque pour la population

Le chef de la protection de la population jurassienne Damien Scheder assure que «  la population de Bonfol et des environs n’a encouru aucun risque ». Le confinement de la halle d’excavation des déchets chimiques a pu être maintenu. La fumée de l’incendie a été aspirée par la ventilation et traitée dans la station de traitement de l’air, avec l'accord de l’Office de l’environnement. Par ailleurs, les pompiers qui sont intervenus en combinaison de protection ont été décontaminés par le GIAC.

Le local où le feu a pris restera sous surveillance spécifique pendant 48 heures. La DIB utilise de la sciure pour mélanger les produits toxiques les plus liquides avant d’être mis dans les wagons. /clo + comm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.