Syndicom s'empare du dossier 1818

Téléphone Zoom sur « Téléphone » (touche ESC pour fermer)
Syndicom va tenter en priorité d'aider les employés à retrouver un emploi

Syndicom prend les employés du 1818 sous son aile. Une assemblée s’est tenue mercredi soir entre le syndicat et la majorité des employés du centre d’appels de Nidau. Cette réunion de crise faisait suite à l’annonce survenue la semaine dernière de la délocalisation de la filiale suisse vers le Maroc et l’Autriche. 66 personnes sont concernées par cette restructuration. Syndicom est actuellement à pied d’œuvre pour conduire des négociations avec la direction du 1818 en vue d’établir un plan social. Il tentera en priorité d’aider les employés à retrouver un emploi. Giorgio Pardini, responsable de secteur Télécommunication chez Syndicom, estime que la proposition du 1818 de se déplacer au Maroc ou en Autriche pour s’assurer de garder son poste n’est pas acceptable. Le dossier du 1818 est donc considéré par Syndicom comme des « licenciements en masse ».   

L’entreprise 1818 a, par ailleurs, reconnu officiellement Syndicom comme organisation représentant les employés du centre d’appel. /nme  

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.