Oui à la LRTV!

C’est oui du bout les lèvres à la LRTV ! Les Suisses ont accepté, à une très courte majorité, la modification de la loi fédérale sur la radio et la télévision. Le peuple a accepté dimanche cette révision de loi du bout des lèvres, par 50,08% des voix ! La LRTV a été acceptée avec moins de 4'000 voix d'écart. Le plus fort soutien est venu de Suisse romande, alors que le "non" a dominé en Suisse alémanique, en Valais et au Tessin.

Un large soutien au diagnostic préimplantatoire

La modification de la Constitution sur la procréation médicalement assistée et le génie génétique a largement passé la rampe avec 62.6% de oui et 18.5 cantons contre 4.5. Elle doit permettre aux couples risquant de transmettre une maladie génétique de recourir au diagnostic préimplantatoire.

Les deux initiatives balayées

C’est un échec pour les deux initiatives populaires. Chaque canton pourra continuer à imposer les successions comme bon lui semble. L'initiative du Parti évangélique et de la gauche a été rejetée dimanche par la majorité des cantons. La réforme de la fiscalité successorale a été refusée par 72% des votants.

L'initiative sur les bourses de l'Union des étudiant-e-s de Suisse, l’UNES, qui exigeait une harmonisation nationale du système d'octroi des aides à la formation, a été refusée à 72.4%.

Le Jura et le Jura bernois suivent la tendance nationale

Les Jurassiens ont dit oui à la modification de la loi fédérale sur la radio et la télévision. La LRTV a été acceptée par 58.6% des votants. La modification de la Constitution sur la procréation médicalement assistée et le génie génétique a été acceptée avec 67.2% de oui. Comme au niveau suisse, c’est un échec pour les deux initiatives populaires. La réforme de la fiscalité successorale a été refusée par 66.2% des votants jurassiens. C’est non à 61.6% à l'initiative sur les bourses d’étude. A noter encore que le taux de participation s’est élevé à 38.4% dans le Jura.

Le Jura bernois dit oui à la modification de la loi fédérale sur la radio et la télévision par 53.3%. La modification de la Constitution sur la procréation médicalement assistée et le génie génétique a été acceptée par 63.2%. La réforme de la fiscalité successorale a été refusée par 63.1% des votants. C’est non également par 62.1% à l'initiative sur les bourses d’étude. Dans le Jura bernois, le taux de participation a atteint 34.5%.

Dans l’arrondissement de Bienne, la LRTV a été acceptée par 50.6% des votants. C'est oui à 62.5% au diagnostic préimplantatoire. Les deux initiatives populaires sont aussi balayées: non à 62.1% à la réforme de la fiscalité successorale et non à 67.7% à l'initiative sur les bourses d'étude. /pch

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.