Les femmes africaines se sont rencontrées à Bienne

Divina Zoé Cajacob a pris en charge l'organisation de la 10e Conférence internationale des femmes africaines en Suisse Zoom sur « Divina Zoé Cajacob a pris en charge l'organisation de la 10e Conférence internationale des femmes africaines en Suisse » (touche ESC pour fermer)
Divina Zoé Cajacob a pris en charge l'organisation de la 10e Conférence internationale des femmes africaines en Suisse

La Conférence internationale des femmes africaines en Suisse a soufflé dix bougies. La manifestation s’est tenue samedi à l’aula BFB à Bienne. Elle s’est inscrite dans le cadre de la journée des réfugiés qui était organisée dans la cité seelandaise. Deux thématiques principales ont occupé les conférenciers durant la journée. La première concerne l’intégration professionnelle et socio-économique des femmes africaines en Suisse. Les divers intervenants ont mis en évidence les difficultés auxquelles ces femmes doivent faire face. Ils ont par ailleurs évoqué les conditions, telle que la formation, qui pourraient être mises en place pour faciliter cette insertion.

Un deuxième thème a été l’objet des discussions lors de la conférence. Il s’agit de la problématique des mariages forcés. Les intervenants ont souligné l’importance de lever le tabou et de mettre en lumière ce problème. Ils ont par ailleurs évoqué le projet « Noces Nocives » initié par l’Observatoire pour la défense des droits des femmes et des enfants et approuvé par la Confédération. Son objectif est l’éradication par tous les moyens légaux (juridiques, médiatiques et politiques) de ce fléau. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.