Stand’été offre une place de choix à l’opéra

La Traviata ancrée au cœur du Paris des années 1920. Le coup d’envoi de Stand’été a été donné samedi. La manifestation biennale de Moutier a débuté par une réinterprétation du plus célèbre opéra composé par Guiseppe Verdi. La particularité de ce drame lyrique est que l’action ne se déroule pas en 1850 comme c’est le cas dans la version originale. L’histoire a été projetée presque un siècle plus tard dans la capitale française, dans des décors de cinéma muet.

Le drame lyrique a été interprété par la compagnie Opera Obliqua, sous la direction artistique de Facundo Agudin et mis en scène par Bruno Ravela. En tout, quatre représentations ont été programmées au Stand. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.