« Le CJB joue à l’autruche »

Les membres du Groupe autonome du CJB Zoom sur « Les membres du Groupe autonome du CJB » (touche ESC pour fermer)
Les membres du groupe autonome du CJB, dont Pierre Mercerat (troisième depuis la gauche), déplorent la position du Conseil du Jura bernois

Le Conseil du Jura bernois ne se prononce pas. Le CJB n’a pas souhaité prendre position mercredi soir sur l’adoption de la motion « Bühler – Daetwyler – von Kaenel » par le Grand Conseil bernois. Un texte qui demande que toutes les communes votent sur leur appartenance cantonale en même temps. Le groupe autonome du CJB a réagi jeudi via un communiqué. Il estime que « le Conseil du Jura bernois joue à l’autruche ».

Le CJB s’était positionné sur le projet de loi sur l’organisation de votations relatives à l’appartenance cantonale. Le 1er juin dernier, il avait clairement suivi la position du gouvernement. Le Conseil du Jura bernois estimait aussi qu’un vote en deux temps était le meilleur moyen de préserver l’intégrité territoriale. Les parlementaires bernois en ont jugé autrement le 9 juin en acceptant le texte. Mercredi soir, le plénum du Conseil du Jura bernois a donc refusé de prendre position par quinze voix contre huit. Pour le groupe autonome du CJB, il s’agit d’un « manque de courage politique ». Cela signifie que le Conseil du Jura bernois « accepte d’être désavoué par la majorité des parlementaires de la partie alémanique du canton de Berne ». Pour la majorité du plénum, « il faut laisser du temps au temps ». Elle dit aussi attendre l’élaboration définitive de la loi pour se prononcer. Contacté aujourd’hui, Pierre Mercerat se dit fâché. Le membre du groupe autonome trouve « déplorable » que le CJB ne veuille pas se mouiller sur une décision qu’il a prise. Il précise toutefois ne pas vouloir mettre de l’huile sur le feu. /msc

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.