Le Conseil-exécutif ne veut pas changer le Conseil des Etats

La députée UDC Anne-Caroline Graber Zoom sur « La députée UDC Anne-Caroline Graber  » (touche ESC pour fermer)
La députée UDC Anne-Caroline Graber propose une réforme du Conseil des Etats

Anne-Caroline Graber ne devrait pas révolutionner les institutions helvétiques. Le Conseil-exécutif invite le Grand Conseil à rejeter une motion déposée par la députée UDC de La Neuveville. Le texte propose le dépôt d’une initiative cantonale pour demander à la Confédération d’augmenter le nombre de membres du Conseil des Etats pour le faire passer de 46 à 70. Les cantons les plus peuplés gagneraient des représentants. Berne pourrait notamment en avoir cinq, contre deux actuellement.

L’objectif final de ce bouleversement institutionnel national n’est autre que d’assurer une représentation du Jura bernois au Conseil des Etats. Le Conseil-exécutif rappelle que les membres de la députation bernoise au sein des chambres fédérales représentent l’ensemble du canton, et donc le Jura bernois. Le gouvernement ajoute que la loi sur le statut particulier offre déjà crédibilité et légitimité à la région francophone.

Un changement de cette importance serait trop radical selon le Conseil-exécutif, qui rappelle que d’autres initiatives similaires ont été largement balayées par le passé. Et de citer l’initiative sur la composition du Conseil national déposée par le canton de Berne en juin 2012, suite à une motion du député-maire de Moutier Maxime Zuber. Le texte n’avait pas été du goût de l’Assemblée fédérale. La proposition d’Anne-Caroline Graber se heurterait sans doute au même refus. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.