Les comptes passent facilement à Moutier

Conseil de Ville Moutier Zoom sur « Conseil de Ville Moutier  » (touche ESC pour fermer)
Aucune opposition ne s'est manifesté lors du vote sur les comptes 2014 au Conseil de Ville de Moutier.

Le Conseil de Ville de Moutier a adopté lundi soir sans opposition les comptes 2014. L’exercice termine sur un déficit de près de 355'000 francs alors que le budget tablait sur un excédent de charges d’un peu moins de 1'800'000 francs. Au vu de ce résultat nettement meilleur que prévu, Le Rauraque a demandé le maintien des subventions pour les associations culturelles et sportives dans le budget 2016. Le PSA a souhaité, quant à lui, que Stand d’Eté puisse bénéficier d’un soutien financier de 80'000 francs pour sa prochaine édition en 2017.

Le Conseil de Ville a également pris connaissance quasiment sans discussions du programme de législature 2015-2018 élaboré par le Conseil municipal. Il a aussi adopté les nouveaux contrats de prestations pour le Musée du tour automatique et d’histoire, le Centre culturel de la Prévôté et la Bibliothèque régionale. Au terme d’un long débat, le législatif a, par ailleurs, demandé et obtenu une deuxième lecture sur la révision partielle du Règlement du Conseil de Ville.

Piscines et votes communalistes

Le législatif prévôtois n’a pas suivi le Conseil municipal dans le débat sur une motion de Patrizio Robbiani. Une motion de l’élu PSA qui demande la mise en place d’un groupe de travail pour étudier les synergies entre la piscine en plein air de Moutier et la piscine couverte de Bévilard a été adoptée par 21 voix contre 13.

Quant à la problématique des votes communalistes, elle s’est invitée dans les déclarations de groupes. L’Entente jurassienne a fustigé la décision du Grand Conseil bernois sur la tenue simultanée des scrutins. Une décision qu’elle a qualifiée « d’arrogante et de mauvaise foi ». Le groupe UDC s’est étonné, de son côté que le Conseil municipal ait avancé la date du 18 juin 2017 pour la tenue du vote communaliste à Moutier.

Vers un nouveau droit pour les étrangers

Une motion sur l’intégration des étrangers à la vie politique prévôtoise a été déposée lundi soir au Conseil de Ville. Le PSA, par le biais de Pierre Sauvain, demande au Conseil municipal de leur proposer une forme de participation. La Constitution cantonale bernoise ne permet pas aux étrangers de bénéficier du droit de vote. Il s’agirait donc de les autoriser à pouvoir déposer des interventions parlementaires qui seraient traitées par le Conseil de Ville, comme n’importe quelles autres interventions. Le législatif prévôtois statuera sur cette motion lors d’une prochaine séance. /fco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.