Urgences psychiatriques biennoises problématiques

Le Conseil-exécutif reconnaît que l’organisation des urgences psychiatriques biennoises est insatisfaisante. Il répond ainsi à une interpellation déposée par deux élus Verts bernois. Les députés relèvent que la cité seelandaise ne dispose pas d’urgences psychiatriques le soir à partir de 17 h 30 et en fin de semaine. Cette situation peut générer des hospitalisations inutiles et provoquer un stress pour les patients qui se voient envoyés à Berne ou à Bellelay par le médecin de garde. Suite à cette interpellation, L’OMC, l’Office du médecin cantonal, a demandé à l’arrondissement médical responsable des urgences de la région de Bienne d’organiser le service des urgences psychiatriques nécessaire. Si ce n’est pas fait, l’OMC s’en chargera lui-même.

Le Conseil-exécutif ajoute qu’il paraît judicieux d’ouvrir un service d’urgence psychiatrique approprié en dehors des heures de bureau, d’entente avec la Société bernoise de psychiatrie et de psychothérapie, le Centre hospitalier Bienne et les Services psychiatriques Jura bernois – Bienne – Seeland. /ast

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.