Choindez : les automobilistes voient rouge en attendant le feu vert

Les automobilistes s’impatientent à Choindez. Des feux de signalisation y sont installés depuis plusieurs mois en raison des travaux sur la route cantonale dans le secteur de la Roche Saint-Jean, entre Choindez et Roches. Depuis une dizaine de jours, l’attente est encore plus longue.

Sur place, aux heures de pointes, il n’est pas rare de voir des dizaines de voitures passer au rouge. Des incidents sont remontés à la police cantonale jurassienne qui a prévu de mettre en place des contrôles. Les contrevenants risquent une amende 250 francs.

Les automobilistes patientent, râlent et se posent des questions

Les usagers de la route qui ne brulent pas le feu ont passé le temps en répondant à nos questions, et plusieurs d’entre eux ne mâchent pas leurs mots. Ils expriment un ras-le-bol envers les dix à quinze minutes d’attente quotidiennes.

Entre deux jurons, trois questions ressortent dans les bouchons de Choindez : pourquoi faire ces travaux maintenant, au lieu d’attendre l’ouverture du tronçon d’autoroute ? Pourquoi sont-ils aussi longs ? Pourquoi on ne voit pas beaucoup d’ouvriers travailler sur le chantier.

Des explications budgétaires et environnementales

Jeudi matin, nous avons posé ces questions à Pascal Mertenat, l’ingénieur cantonal du canton du Jura. Il nous a expliqué que ces travaux sont subventionnés par la Confédération à hauteur de 50% grâce à l’A16, la route étant utilisée et usée par le trafic engendré par le chantier de l’autoroute. Cette subvention représente une somme conséquente, mais assortie d’une condition par l’Office fédéral des routes : avoir terminé les travaux avant l’ouverture de l’autoroute. Voilà qui explique le timing.

Pour la durée des travaux, Pascal Mertenat rappelle que la situation est compliquée sur le site : entre des falaises et une rivière, il y a des contraintes environnementales conséquentes. Impossible de mandater trop d’ouvriers, ils se marcheraient dessus. Pour aller plus vite, il aurait bien été possible de faire d’avantage de travaux simultanément, mais cela aurait eu pour conséquence d’allonger encore la durée d’attente aux feux, avec un impact certain sur la circulation… Les autorités ont donc préféré planifier un chantier plus long, mais avec des durées d’attentes raisonnables, plutôt que l’inverse.

Fin des bouchons, le 20 juillet

Pascal Mertenant déplore le comportement de certains automobilistes qui brulent le feu rouge ou qui saturent le rond-point du futur accès à l’A16 : cela ne fait qu’empirer la situation pour les autres automobilistes… Les problèmes devraient toutefois quelque peu s’estomper en cette fin de semaine, lorsque le chantier reviendra à sa longueur initiale. La fin des travaux est prévue pour le 20 juillet. Ils reprendront début août, mais désormais sans feux de signalisation. /cad + emu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.