La canicule a pesé sur l’affluence à Delémont’BD

 Delémont'BD Zoom sur «  Delémont'BD » (touche ESC pour fermer)
Séance de dédicaces avec Zep

Les bédéistes rangent leurs crayons. Delémont’BD s’achève dimanche à 18h après quatre jours de festival. Quelques animations et concerts animeront encore la soirée, mais les librairies et les stands de dédicaces s'apprêtent à gentiment fermer leurs portes. Au total, la manifestation aura drainé quelques 8'000 visiteurs, visites d’écoles compris. C’est bien en deçà des 12'000 personnes que les organisateurs escomptaient. La faute à la canicule, d'après eux.

Satisfaction du public

Le bilan de cette première édition est néanmoins positif, pour Damien Chappuis, président du Conseil de fondation de Delémont’BD. Les personnes qui ont fait le déplacement étaient vraiment des amateurs du 9e art. Les ventes dans les librairies notamment tendent à le montrer, elles ont été très bonnes. Les échos transmis aux organisateurs sont également positifs pour la plupart. La qualité de l’organisation a notamment été soulignée. Damien Chappuis souligne d’ailleurs l’engagement des bénévoles et salue tout particulièrement le travail d’arrache-pied du comité d’organisation. Enfin, les débits de boisson ont connu un grand succès, certainement aussi grâce à la canicule.

Un numéro 2, c’est sûr

Cette première édition s’est réalisée avec un budget de 600'000 francs. La volonté des organisateurs était d’assurer le financement grâce aux subventions de manière à pouvoir demander des prix d’entrée modique sur quelques points du site du festival. Le nombre de visiteurs moins important que prévu ne péjore pas du coup les finances de la manifestation. La prochaine édition est d’ailleurs déjà en discussion. Les organisateurs, satisfaits de cette première édition, souhaitent remettre le couvert, notamment grâce au soutien de la ville de Delémont. Ne reste qu’à arrêter une date.

Des prolongations

Quatre expositions resteront ouvertes encore quelques temps. La rétrospective consacrée à Zep et l'exposition Le Galop du silence, tirée dernier album de Derib, fermeront leurs portes le 26 juillet. Celle dédiée à Anuki, le grand petit indien, de Frédéric Maupomé et Stéphane Sénégas, accueilleront les visiteurs jusqu'au 31 juillet. Enfin, La Jungle, œuvre de 12 illustrateurs et bédéistes jurassiens, est à voir jusqu'au 12 juillet. /iqu

/iqu

Partager
Link

Galerie photos liée

03.07.2015
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.